1025651 1390568287884258 1313763624 o

ELHADI GAOU
Compositeur-interprete

Soliste et compositeur guitares à 8-10 et 11 cordes

Organisateur à l’UNESCO en 1987 du “ Premier festival international de musique autour des instruments à cordes pincées du monde”. Elhadi Gaou a joué aux côtés de musiciens de renommée internationnale tels que les guitaristes Roberto Aussel et Pierre Urban, la harpiste Martine Geliot (soliste de l’Orchetstre National de Françe), le pianiste espagnol Ricardo Requejo, le chef d’orchestre Boris de Vinogradow, la mezzo contralto Jacqueline Mayeur, Le ténor anglais Peter Jeffes, le pianiste Jean-Bernard Dartigolles (Chef de chant de l’Opéra de Paris), la danseuse et chorégraphe Ersie Pittas ), le sitariste indien Narendra Bataju, Mori Kanté à la Kora, le luthiste arabe Abdel Wahab Doukkali. En 1990, le chef d’orchestre Jean-yves Ossonce l’appelle lors de la création de son “Babier de Séville” à l’opéra de Tours.
On a pu l’entendre également en 1991 au théatre du Musée Grévin dans le cadre des “Concerts rares”, ainsi qu’un concert d’improvisation au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris.

Son travail fut approuvé par des solistes et des compositeurs de renommées internationnale tels que josé Miguel Moreno, Roberto Aussel, Alberto Ponce, Angela Gheorghiu, Roberto Alagna, Xavier Montsalvatge, Carlos Guastavino ou henri Dutilleux.

Parallèlement, Elhadi Gaou effectue de nombreuses recherches sur les limites instrumentales que rencontrent le compositeur et l’interprète. En 1980, en collaboration avec le maître luthier espagnol Antonio Ruiz Lopez, il conçoit une guitare à 11 cordes.

Elhadi Gaou a inventé et élaboré de nombreuses techniques pour la main gauche ainsi que pour la main droite, ouvrant là encore de nouvelle possibilités d’harmonies, de polyrythmies, de polyphonies et de timbres.